Le nombre de transgressions sexuelles dans l’Eglise catholique en Suisse a évolué depuis les années 50. Les cas de pédophilie ont diminué, mais les abus n’ont pas disparu pour autant.

Chaque abus constitue un drame en soi. Mais quand il se déroule au pied de la croix, une terrible ambiguïté spirituelle s’ajoute à la souffrance des victimes.

Au-delà des faits, qu’est-ce qui peut pousser le berger à se transformer en loup?

Quelles sont les causes structurelles qui, dans l’Eglise, favorisent ces abus?

Quelle est la réponse de l’institution face aux attentes des victimes?

Quels changements de perspectives pourraient amener la prise en compte effective de cette réalité?

cath.ch mène l’enquête.


Premier chapitre:
Les victimes


Un dossier en ligne de Pierre Pistoletti
© cath.ch, 12 mars 2018
La cathédrale de Fribourg
© Pierre Pistoletti, cath.ch